Notre peuple est immortel


En 1936 en Allemagne, le ministre de la propagande, Goebbels, fait la visite de quelques écoles pour voir si les petits allemands sont de bons « soldats ». Entrant dans une classe, il demande :
– Alors les enfants, seriez-vous capables de trouver au Reich une nouvelle devise, un nouveau slogan ? Une main se lève…
« Ein Führer, ein Volk ! » (un Führer, un peuple) dit l’enfant interrogé
– Oui, c’est très bien, mais on l’utilise déjà

Une autre main…
« Deutschland über alles » (L’Allemagne avant tout) dit un autre petit garçon
– C’est très bien aussi mais c’est pareil, on l’utilise déjà.

Une dernière main…
« Unser volk ist unsterblich » (Notre peuple est immortel)
– Mais c’est formidable ça ! Bravo mon petit, comment t’appelles-tu ?
– Moshé Blumstein, monsieur le ministre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.