Nos amis les manchots

Le pingouin (ou plus exactement le manchot) est un animal formidable pour une myriade de raisons. En voici une de plus : son aptitude exceptionnelle à propulser sa crotte pour ne pas salir son nid.

Ainsi, le manchot Adélie (70 cm de haut) défèque à une distance de 40 cm !

L’incroyable nouvelle vient d’être publiée dans le journal Polar Biology sous la plume immaculée de Victor Benno Meyer-Rochow et Jozsef Gal, de l’université de Brême, en Allemagne.

N’allez pas croire qu’il s’agissait d’une étude facile ! il ne suffit pas de s’aventurer sur le continent glacé avec son décimètre pour mesurer la distance allant de l’orificium venti au guano. Les manchots ne peuvent pas, en effet, être approchés à moins de cinq mètres, parce qu’ils sont protégés.

Les chercheurs ont donc procédé à l’aide d’appareils optiques et d’équation sophistiquées. Ainsi, l’addition ou « P » représente la pression, révèle la poussée démentielle de 600 hectopascals (huit fois celle enregistrée chez un homo sapiens) nécessaire à un jet de 40 cm.

Et encore, on pourrait aller plus loin : il suffirait pour cela que le pingouin défèque, non plus debout, mais penché à 45°, pour augmenter sensiblement la portée du tir. Un conseil fort utile, au cas où l’on envisagerait d’organiser des compétitions de défécations de manchots.

Science & Vie, janvier 2004, page 10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.