Non-reconnaissance personnelle


Au tribunal, un homme comparait devant le juge :
– Pourquoi avez-vous donné un faux nom aux motards qui vous ont interpellé ?
– Monsieur le président, ils m’avaient mis très en colère, et quand je suis énervé, je ne me reconnais plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.