Lois de Murphy : Les services d’urgences


blague Murphy, blague loi de Murphy, blague urgences, blague hôpital, blague médecine, blague services d'urgences, humour drôle

PREMIERE LOI DES SERVICES D’URGENCES :
Toute urgence attend pour se présenter que vous commenciez à manger, et ceci quelque soit l’heure.
Corollaire 1 : Il y aurait moins d’accidents si le personnel des urgences ne mangeait jamais.
Corollaire 2 : Prévoyez uniquement de la nourriture « à emporter ».  

LOIS DU TEMPS :
1 ) Il n’y a absolument aucune relation entre le temps de garde qu’il vous reste à faire et le temps de garde que vous ferez réellement.
2 ) Soit l’équation : T+1 minute = Temps de fin de garde, T sera toujours l’heure de votre dernière intervention. Par exemple, si vous terminez votre service à 8:00, votre dernière intervention aura lieu à 7:59.
Ou bien, si vous avez quitté votre service en avance, vous trouverez votre relève vous attendant à la première intersection. Changez de direction !

LOI DE LA GRAVITE :
Tout instrument tombé à terre va se nicher dans le recoin le plus inaccessible.

LOI DU TEMPS ET DE LA DISTANCE :
La distance entre le lieu d’intervention et l’Hôpital est inversement proportionnelle à votre temps de garde restant
Corollaire 1 : il y a toujours des travaux sur le trajet le plus court vers le site d’intervention

LOI DE LA REPARTITION ALEATOIRE :
Les Urgences surviennent aléatoirement toutes en même temps

LOI DE L’ARRET CARDIO-RESPIRATOIRE :
Tous les patients qui vomissent et qu’il faut intuber viennent TOUJOURS de terminer un copieux repas à base de grillades et d’oignons, et pizza à l’ail et de cornichons, bien sûr le tout largement arrosé par au minimum deux pichets de vin.

PRINCIPE DE BASE DES REGULATEURS :
Présumez que tous les personnels de terrain sont des idiots jusqu’à ce que leurs actions vous en donnent la preuve

PRINCIPE DE BASE DES PERSONNELS :
Présumez que tous les Régulateurs sont des idiots jusqu’à ce que leurs actions vous en donnent la preuve.

AXIOME DES INTERVENTIONS DE NUIT :
Si, sur un accident de la circulation après minuit, vous ne trouvez aucun ivrogne, cherchez bien, il manque quelqu’un.

LOI DES OPTIONS :
Tout patient, à qui l’Officier de Police présent donne le choix entre l’hôpital et le commissariat, sera dans votre ambulance avant vous.
Corollaire 1 : Tout patient qui préfère le commissariat à l’hôpital, faisait certainement partie de votre équipe auparavant.

PREMIER LOI DU MATERIEL :
Toute pièce d’un matériel vital ne tombera jamais en panne jusqu’à ce que :
1 ) vous en ayez besoin pour sauver une vie, où
2 ) que le vendeur soit parti.

AUTRES LOIS DU MATERIEL :
1 ) Les pièces interchangeables ne le seront pas
2 ) Les joints étanches fuiront
3 ) Les matériels automatiques ne fonctionneront qu’en mode manuel

PREMIERE LOI DES AMBULANCES EN INTERVENTION :
Quelque soit la manière dont vous conduisez l’ambulance en partant sur une intervention, ce ne sera jamais assez rapide, jusqu’à ce que vous croisiez une patrouille de police et à ce moment ce sera toujours trop vite. A moins qu’il ne s’agisse d’un appel pour un Officier de Police, au quel cas vous ne conduirez jamais assez vite.

LOIS DE LA SALLE DE BAINS ET DE L’URGENCE :
1 ) Tout appel entre 5:00 et 7:00 est toujours reçu lorsque vous êtes dans la salle de Bain. Si vous en sortez, il n’y aura pas d’appel.
2 ) Si vous n’y êtes pas allé, vous le regretterez.
3 ) La probabilité de recevoir un appel augmente proportionnellement avec le temps passé depuis que vous êtes allé aux toilettes.

PRINCIPES GENERAUX CONCERNANT LES REGULATEURS :
A chaque occasion qui se présente, tout Régulateur est uniquement trop content de vous dire de partir, peut lui importe de savoir si oui ou non, il sait où c’est.
Corollaire 1 : L’existence ou non d’un endroit est d’une importance mineure pour un Régulateur.
Corollaire 2 : Toute rue présentée par un Régulateur comme à double sens ne l’est probablement pas.
Corollaire 3 : Si le nom d’une rue peut être mal prononcé, le Régulateur le prononcera mal.
Corollaire 4 : Si le nom d’une rue ne peut pas être mal prononcé, le Régulateur le prononcera mal quand même.
Corollaire 5 : Un Régulateur se référera à un endroit donné de la façon la plus obscure possible. Par exemple : le terrain vague de la Lande Rousse où un centre commercial est construit

LOI DU TRIAGE :
Dans n’importe quel accident, le degré de gravité d’un blessé est inversement proportionnel au volume de ses hurlement d’agonie.

LOI DES GRANDES BLESSURES :
Toute blessure dont la vue va vous faire vomir doit immédiatement être recouverte de compresses et bandée.

EQUATION DU CHEF DE SERVICE :
Soit l’équation X + Y = Q
Q étant la qualité des soins que vous prodiguez
X étant le soin
Y étant l’aide que vous apporte le Chef de Service
Si vous pouvez éliminer Y , la Qualité de vos Soins sera multiplié par deux

LOI DU LANGAGE DES PROTOCOLES :
Les Protocoles les plus simples seront rédigés de la façon la plus obscure et la plus compliquée possible. La vitesse sera exprimée en « Lieues par quinzaine » et le flux automobile en « Tête de lard par heure ».
Corollaire 1 : Si vous ne comprenez pas, ce doit pourtant être totalement évident.
Corollaire 2 : Si vous ne comprenez toujours pas, vous n’y arriverez jamais.

LOI DES ENSEIGNANTS DE L’URGENCE :
Ceux qui ne savent pas faire, enseignent.

LOI DES EXAMINATEURS :
Ceux qui ne savent pas faire, ni enseigner, évaluent.

LOI DE L’ECLAIRAGE :
La lumière disponible pour examiner une blessure diminue proportionnellement à l’aggravation de celle-ci.

LOI DE L’ESPACE :
L’espace nécessaire pour techniquer un patient varie inversement avec l’espace disponible

LA FAMILLE ET L’ENTOURAGE :
Le nombre de voisins affolés et inutiles entourant tout patient varie exponentiellement avec la gravité du patient.

LA THEORIE DU POIDS :
Le poids d’un patient augmente exponentiellement avec le nombre d’étages que vous devrez monter et le nombre d’étages à descendre avec le patient.
Corollaire 1 : Les patients les plus lourds tendent à occuper les endroits les plus éloignés du niveau de la mer.
Corollaire 2 : Si le patient est lourd, l’ascenseur est en panne et l’éclairage de l’escalier hors service.

LOIS DU NON-TRANSPORT :
1 ) Une situation de vie ou de mort se crée immédiatement quand vous vous éloignez de la maison du patient qui vient de vous jeter dehors.
2 ) La gravité de cette situation augmentera avec la proximité de la date de votre procès.
3 ) Au moment où votre patient atteindra la barre, le Tribunal s’étonnera du fait qu’un patient dans une situation aussi dramatique a pu marcher jusqu’à la porte et vous accueillir avec une grande valise dans chaque main.

LOIS DU PASSANT :
1 ) Tout Passant qui vous offre son aide ne vous la donnera pas.
2 ) Toujours présumer que tout médecin présent sur les lieux d’une urgence est Gynécologue jusqu’à preuve du contraire.(Si l’urgence est obstétricale, le médecin sera alors Dermatologue).

REGLES DES SIRENES :
Tout véhicule en intervention ou en retour d’intervention signalé par gyrophares sera totalement ignoré par les automobilistes, les piétons et les chiens qui auront l’occasion de croiser sa route.
Corollaire 1 : Une sirène d’ambulance produit une brutale et totale, mais transitoire, surdité.
Corollaire 2 : Un gyrophare d’ambulance produit une brutale et totale, mais transitoire, cécité note: Cette loi ne s’applique pas à la Californie où tous les piétons et les tous les automobilistes sont apparemment inconscients de tous code de la route.

LA LOI DU « T’ES PAS CAP »
Un nombre virtuellement infini d’écoliers curieux peut grimper à l’intérieur de n’importe quelle ambulance, et quelque soit la situation, le fera.
Corollaire 1 : Aucune urgence ne surviendra, tant que tous ne seront pas à l’intérieur de l’ambulance, en train de jouer avec tous l’équipement de réa.
Corollaire 2 : Ça prendra au moins 4 fois plus de temps pour les faire descendre de l’ambulance que ça ne leur en avait pris pour monter.
Corollaire 3 : Une ou plusieurs pièces vitales de l’équipement auront disparu au passage.

LOI DES PROTOCOLES
Dès qu’un protocole est accepté comme absolu, une exception à son application se produira immédiatement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.