Lois de Murphy : l’informatique


1 ) Un micro-ordinateur est obsolète dès son déballage.

2 ) Une application pleinement satisfaisante doit toujours être upgradée… Et la mise à jour est toujours boguée.

3 ) Quand un logiciel est inutile, il faut une formation.

4 ) Tout programme, s’il fonctionne, est obsolète.

5 ) Tout autre programme coûte plus cher et prend plus de temps.

6 ) Si un programme est utile, il sera remplacé.

7 ) Si un programme est inutile, il faudra le documenter.

8 ) Tout programme grandira de manière à occuper tout l’espace mémoire disponible, même si on ne le démarre jamais.

9 ) Le prix d’un programme sera proportionnel à la lourdeur de ce qu’il donne en sortie.

10 ) La complexité d’un programme croîtra jusqu’à ce que le programmeur lui-même n’y comprenne plus rien.

11 ) Tout programme non trivial contient au moins un bug.

12 ) … Aucun programme n’est trivial.

13 ) Les erreurs indétectables sont en nombre infini, contrairement aux erreurs détectables dont le nombre catalogué est très limité.

14 ) Si on ajoute un homme à un projet en retard, cela ne fera qu’ajouter du retard.

15 ) Faire disparaître un message d’erreur est une utopie : vous n’avez simplement pas encore trouvé celui qui l’a remplacé.

16 ) La fonction annuler n’est jamais disponible quand vous en auriez besoin.

17 ) Ce n’est qu’après avoir essayé tout le reste, qu’on lit la documentation…

18 ) … C’est à ce moment qu’on se rend compte qu’on l’a jetée avec l’emballage.

19 ) Dès que vous quittez l’imprimante des yeux, elle a un problème.

20 ) C’est généralement lorsque le disque dur plante qu’on se rend compte qu’on a oublié de le sauvegarder…

21 ) … Sinon, c’est en le sauvegardant qu’on l’a fait planter.

22 ) La zone de danger pour un ordinateur dépend de la longueur de son cordon d’alimentation.

23 ) Une des raisons qui explique que les ordinateurs accomplissent plus de travail que les humains , c’est que eux n’ont pas à s’arrêter pour répondre au téléphone.

24 ) Si les ordinateurs deviennent trop puissants, on peut toujours les organiser en comités.

25 ) A la source de chaque erreur imputée à l’ordinateur, on découvrira au moins 2 erreurs humaines (on compte ici l’erreur qui consiste à imputer la faute à l’ordinateur).

26 ) Si on met n’importe quoi dans un ordinateur, la seule chose qu’on peut en tirer, c’est n’importe quoi.
Mais ce « n’importe quoi », en étant passé par une machine coûtant très cher, est comme qui dirait « anoblit », et personne n’ose le critiquer.

27 ) Les ordinateurs ne sont pas intelligents. Mais ils pensent qu’ils le sont.

28 ) Les vieux programmeurs ne meurent pas. Ils se branchent simplement à une autre adresse.

DEUXIEME LOI DE WEINBERG :

Si les constructeurs construisaient les bâtiments de la manière dont les programmeurs écrivent les programmes, le premier pivert qui passerait détruirait la civilisation.

LOI COMMUNES DE LA BUREAUTIQUE ET DE LA PROGRAMMATION REUNIES :

1 ) Si le document est censé exister, il n’existe pas.

2 ) Si le document existe, il est périmé.

3 ) Seule la documentation pour les programmes inutiles transgresse les deux premières lois.

LOIS DE L’ECRITURE D’UN PROGRAMME :

Pour savoir combien de temps ça prend pour écrire et débugger un programme, faites votre estimation la plus fiable, ajoutez un, multipliez par deux, et arrondissez à la dizaine supérieure.

1 ) Tout programme, quel qu’il soit, dès qu’il est commercialisé est obsolète.

2 ) Tout nouveau programme coûte plus cher et est plus lent à faire tourner que l’ancien

3 ) Si un programme est très utile, il devra être changé par un autre.

4 ) Si un programme est inutile, il faudra lui faire une documentation

5 ) Tout programme lors de son lancement aura tendance à remplir toute la RAM disponible

6 ) La valeur d’un programme est inversement proportionnelle à la taille des documents qu’il génère.

7 ) La complexité d’un programme s’accroît jusqu’à ce qu’elle dépasse les capacités du programmeur qui en assure le développement.

TROISIEME LOI DE GREER :

Un programme informatique fait ce que vous lui dites de faire, pas ce que vous voudriez qu’il fasse.

POSTULATS DE TROUTMAN :

1 ) Les jurons sont les seules expressions comprises par tous les programmeurs.

2 ) Ce n’est que lorsqu’un programme sera commercialisé depuis 6 mois que les plus graves erreurs seront détectées.

3 ) Les cartes de contrôle de travail qui doivent être classées dans un ordre précis seront classées dans le désordre.

4 ) Des cassettes supposées être interchangeables ne le seront pas.

5 ) Si le programme a été étudié pour rejeter toute entrée erronée, le premier crétin ingénieux trouvera un moyen de faire accepter des mauvaises valeurs par le programme.

6 ) Si une installation test fonctionne parfaitement, tous les systèmes qui en dépendent vont planter.

LOI DE PIERCE :

Lors de chaque test de programme sur un nouveau système, la machine va toujours, mal interpréter, mal afficher, mal imprimer, ou encore n’évaluera pas des sous-routines mathématiques, et tout ça dès le premier test.

COROLLAIRE DE LA LOI DE PIERCE :

Quand un compilateur accepte un programme sans erreur lors de la première exécution, le programme ne fournira pas les données que l’on attend de lui.

LOIS DE GOLUB DE LA DOMINATION INFORMATIQUE :

1 ) Des objectifs de projet flous sont pratiques pour éviter l’embarras d’une estimation des coûts correspondants.

2 ) Un projet préparé sans soin prendra trois fois plus de temps que prévu pour son achèvement; un projet préparé soigneusement prendra seulement deux fois le temps prévu.

3 ) L’effort à fournir pour corriger le cap d’un projet s’accroît géométriquement avec le temps.

4 ) Les équipes de projets de développement détestent les briefings hebdomadaires sur l’avancement du projet… parce qu’ils mettent en évidence que le projet n’avance pas.

PREMIERE LOI DE GILB SUR LA CONFIANCE :

On ne peut pas compter sur les ordinateurs, mais encore moins sur les humains.

Dessin d'un utilisateur remplacé par un ordinateur
Lois de Murphy : l’informatique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.