Les poils de la culotte

Un dimanche après-midi comme les autres. Deux papis prennent le soleil, assis sur un banc du jardin public, devisant tranquillement de tout et de rien, parlant politique et donnant du pain aux pigeons.
Une jolie jeune fille vient s’asseoir sur le banc en face d’eux. Les deux papis, toujours verts, braquent immédiatement leur regard vers l’entrejambe de la jeune fille qu’une mini-jupe version « ras-la-touffe » ne cache pas vraiment.
– Je ne vois pas bien d’ici… Tu penses que c’est sa culotte qu’on voit ou ses poils ?
– Je te parie que ce sont ses poils ! C’est le genre de fille à ne pas porter de culotte. Je te parie qu’elle est chaude, chaude, chaude… T’as vu comme sa jupe est courte !

Ils en sont là depuis dix minutes à ne pas pouvoir trancher la question, lorsqu’un petit gamin passe près d’eux, son ballon à la main.
– Hé petit ! Ça t’intéresse de gagner dix euros ?
– Ben oui monsieur ! Mais ma maman m’a dit de ne pas accepter de trucs de la part de vieux messieurs qui…
– Ola gamin !!! Ça n’a rien avec ça ! Mon copain et moi, on a fait un pari sur la demoiselle que tu vois là-bas. Tu vas t’approcher d’elle, et tu vas envoyer ton ballon dans ses jambes. En allant le rechercher, tu lèveras les yeux et tu regarderas si tu vois des poils ou bien une culotte. Moi je parie qu’elle a une culotte et si j’ai tort, je te donnerai dix euros. Mon copain pense que ce sont ses poils qu’on aperçoit d’ici, et il te donnera dix euros il a tort. D’accord ?
– Là, OK !

Le gamin fait ce qui était convenu, et une minute plus tard, il revient voir les vieux en rigolant :
– Vous me devez dix euros tous les deux !
– Pourquoi ? Qu’est-ce que tu veux dire ?
– Ce que vous voyez d’ici, ce n’est ni sa culotte, ni ses poils : ce sont des mouches !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.