Les objets du culte


C’est un juif qui fait des affaires terribles. Un jour il va à Bruxelles, et là, à la frontière, le douanier lui demande :
– Est-ce que vous pourriez ouvrir le coffre, s’il vous plaît ?

Il ouvre le coffre, et qu’est-ce qu’il trouve, le douanier, dans le coffre ? Il trouve deux cents soutiens-gorge.
– Mais dites, alors là, il ne faut pas rigoler, il va falloir payer une taxe.
– Mais monsieur, on ne va quand même pas payer une taxe pour des objets du culte !

Le douanier :
– Vous vous foutez de moi ? Ce sont des objets du culte ?
– Parfaitement, ce sont des calottes pour la synagogue, je n’ai pas eu le temps de les séparer en deux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.