Les militaires et la morphopsychologie


Aux 3 jours, les militaires se sont mis à la morphopsychologie.

Un jeune morpho-psychologue examine une recrue :
– Nez aquilin, bouche moyenne …

Et le troufion en puissance répond :
– Non non, né à Marseilles, Bouches du Rhone.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.