Les clés de Schrödinger

Un mec, une nana :
– Chérie, tu te souviens ce matin, quand je courais dans toute la maison en criant tout content que j’avais enfin retrouvé mes clés ?
– Oui, pourquoi ?
– Tu ne sais pas où je les ai posées après ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.