Les amateurs du braquage

Deux cambrioleurs travaillent depuis des heures et en sont à percer leur cinquième coffre-fort. Soudain, l’un des bandits a une révélation et s’écrie :
– Jules, nous ne sommes pas à la banque. Nous sommes dans une fabrique de coffres-forts !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.