Le viol du nain


Un nain se retrouve aux assises, accusé d’avoir violé une grande femme pas très belle dans une cabine de douche. L’avocat du nain plaide la relaxe, arguant que le nain n’est pas assez grand pour pouvoir commettre un tel acte sur cette femme.

Mais l’accusation produit un seau, qui se trouvait dans la cabine de douche en question. L’avocat du nain, sûr de son fait, le fait monter sur le seau devant la femme. L’acte sexuel est toujours physiquement impossible à réaliser.

Grâce à cette démonstration, le nain est acquitté !

Cependant, à la sortie il rigole et confie à son avocat :
– Vous savez, je l’ai pourtant bien baisée !
– Mais comment ?, lui demande l’avocat.
– Eh bien je lui ai mis le seau sur la tête et je me suis accroché aux poignées !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.