Le train des Alsaciens


Trois Alsaciens s’ennuient dans un compartiment du Strasbourg-Paris. Ils aimeraient jouer au Poker, mais il leur faudrait un quatrième. Dans le couloir, un Parisien, planté devant la fenêtre, regarde passer les poteaux électriques. Les Alsaciens hésitent un moment. Puis, finalement, comme ils ont vraiment envie de jouer au poker, ils avisent le Parisien :
– Hé, tu joues avec ?
– Non, non, répond le Parisien distrait, je me les gratte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.