Le TGV en panne

Le TGV Paris-Toulouse se trouve immobilisé en plein trajet en raison d’un grave ennui moteur. Le chef de train prend le micro pour informer les voyageurs du retard qu’ils vont devoir subir : « Mesdames et messieurs, j’ai une bonne nouvelle et une mauvaise nouvelle à vous annoncer : La mauvaise nouvelle, c’est que la motrice du train a subi une grave avarie moteur et que nous allons être immobilisés ici jusqu’à ce qu’un train-dépanneur vienne nous dépanner… La bonne nouvelle, c’est que vous n’avez pas choisi de prendre l’avion pour faire ce voyage ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.