Le sexe chez les aristocrates


Monsieur et Madame De sont en train de se … comment dirai-je, de s’accoupler.
– Très cher, êtes-vous bien ?
– Oui, ma douce amie, mais si vous écartiez un tout petit peu plus vos cuisses, je ne le serais que davantage. (…un moment passe…)
– Et là, darling, êtes-vous bien ?
– Fort bien, ma charmante. Toutefois, si vous écartiez un tout petit peu plus vos cuisses, la situation serait encore plus confortable.
(…un autre moment passe…)
– Mon chéri, puis-je supposer que vous êtes à l’aise ?
– Cela est fort vrai, chouchou. Cependant, si vous écartiez un peu…
– Charles-Edouard, vous n’essayez quand même pas d’introduire vos testicules ?
– MAIS PUTAIN QU’ELLE EST CON CELLE LA ! EH NON GROGNASSE, ÇA FAIT UN QUART D’HEURE QUE JE SAIS PLUS COMMENT FAIRE POUR LES EN SORTIR !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.