Le sauvetage de l’ail

Sauvée miraculeusement de son appartement en feu, au quatrième étage, une vieille fille soupire :
– Je n’ai quand même pas de veine ! Pour la première fois de ma vie qu’un homme me prend dans ses bras, il faut que ce soit un pompier qui empeste l’ail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.