Le risque des économies d’énergies


Un patron, furieux, téléphone à l’Agence nationale pour les économies d’énergie :
– C’est bien joli, hurle-t-il, vos âneries sur la chasse au gaspi. Seulement, ce que vous oubliez, c’est que lorsque je veux respecter vos recommandations en baissant le chauffage à 18°, dans les bureaux, tous mes cadres se mettent en grève parce que les secrétaires se remettent à porter des culottes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.