humour patronal

T’as le bonjour d’Alfred

Un industriel réunit ses employés :
– Mes bons amis, leur dit-il, je viens de recevoir longuement vos délégués syndicaux qui m’ont exposé vos problèmes. Je les comprends. Mieux, je les approuve. Hélas ! Vous me réclamez de l’argent et, moi, je n’en ai pas à vous donner. Toutefois, votre démarche n’aura pas été inutile. Je vais faire un geste en votre faveur. Dorénavant, au lieu de me dire respectueusement « Monsieur le Directeur », je vous autorise à m’appeler familièrement par mon prénom : « Albert ».

Le salaire du dormeur

Deux employés bavardent :
– Je ne comprends pas que le patron ait augmenté Pierre, il est toujours en train de dormir au bureau !
– C’est parce que ses ronflements réveillent les autres.

Publicité

La gestion du temps en entreprise

Le directeur d’un grand magasin avait prié tous ses employés de remplir un rapport détaillé sur la façon dont ils occupaient leurs journées. Le garçon d’ascenseur répondit sobrement :
– Montées : 50 %, descentes : 50 %.

Une embauche comme les autres

Le patron d’une grosse boîte réunit ses directeurs et leur dit :
– Messieurs, je vous informe que mon fils commencera à travailler chez nous la semaine prochaine. Je souhaite qu’il ne bénéficie d’aucune attention particulière, je vous demande de le traiter comme vous traiteriez n’importe quel employé appelé à diriger la société dans un an…