Le régime radical

Un homme comparaît en justice. Il explique au président du tribunal :
– Comme j’ai tendance à l’embonpoint, j’ai consulté un médecin qui a entrepris de me soigner. La première semaine, il m’a supprimé le pain, la deuxième, les féculents, la troisième, les charcutailles, la quatrième, les sauces, et la cinquième, le sucre !
– Et ensuite ?
– Eh bien, la sixième semaine, j’ai supprimé le médecin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.