Le prévenu naïf


Les perles : la justice

Valeureux, l’avocat tente de convaincre ses juges en disant la naïveté du prévenu : « Mon client ne connaît pas du tout la justice. Pour tout vous dire, il ne savait même pas qu’il existait des avocats ! » Il paraît qu’il s’en est rendu compte quand l’avocat lui a demandé de signer la note d’honoraires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.