Le poignet du restaurateur


Après avoir déjeuné discrètement dans un restaurant renommé, un inspecteur d’un guide gastronomique paie son addition et demande à voir le patron. Celui-ci arrive avec une main bandée :
– Excusez-moi, dit-il, de ne pas vous serrer la main, mais à force de manier l’ouvre-boîte, j’ai fini par me fouler le poignet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.