Le petit Corse dans le bar marseillais

Un TOUT petit corse entre dans un bar à Marseille et s’assied au comptoir. Là, il regarde le barman et dit :
– UN CRÈME, 2 CROISSANTS, JE PAIE PAS ET J’AI PEUR DE PERSONNE !

Le barman, un gars simple, gentil, de bonne composition, qui a une femme, 6 enfants, et qui ne boit que du lait se dit :
– Les corses, c’est pire que la mafia. Il va revenir avec toute sa famille si je ne fais pas ce qu’il dit. Alors moi, je lui donne son whisky et puis je passe le restant de mes jours heureux !
Alors il lui sert le crème, les 2 croissants, et prie que tout se passe bien. Le corse boit, bouffe et se casse.

Le lendemain matin, rebelote. Le petit corse entre dans le café et dit :
– UN CRÈME, 2 CROISSANTS, JE PAIE PAS ET J’AI PEUR DE PERSONNE !
Alors le barman se remet à trembler, lui sert le tout et prie le paradis des barmans que sa place ne soit pas encore prête.
Pas de blème. Le corse repart…

Mais il revient le lendemain, et TOUTE la semaine comme ça !

Le barman est cool et tout, m’enfin là, il commence à la trouver mauvaise ! Alors, courageux comme il est, il va chez son patron et lui raconte l’histoire.
– …et il dit qu’il n’a peur de personne !
– Ah ouais ? Eh ben on va mettre le Gros Julot au bar, demain, et on verra bien s’il n’a peur de personne !

Le lendemain, rebelote :
– UN CRÈME, 2 CROISSANTS, JE PAIE PAS ET J’AI PEUR DE PERSONNE !

Alors là, y a le gros julot qui regarde le troll assis au comptoir et dit :
– AH OUAIS ?! BEN MOI NON PLUS, J’AI PEUR DE PERSONNE !

Le petiot le regarde, se retourne vers le barman et dit :
– Bon alors, 2 CRÈMES, 4 CROISSANTS, ON PAIE PAS ET ON A PEUR DE PERSONNE !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.