Le peintre et le cambriolage de la galerie


Le directeur d’une galerie de peinture téléphone à un artiste :
– L’exposition de ton oeuvre a attiré l’attention de gens malhonnêtes. La galerie a été cambriolée, cette nuit.
– C’est la gloire ! s’écrie le peintre. – Euh… oui et non. Parce que je dois t’avouer qu’ils ont laissé tes tableaux en se contentant d’emporter ce qui a de la valeur : les cadres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.