Le meurtre de l’armoire

Trois hommes se retrouvent au Paradis. Saint Pierre les convoque et leur demande les circonstances de leur décès. Le premier dit :
– Moi, je suis rentré à la maison après m’être disputé avec mon patron. Ma femme était couchée et le dîner n’était pas prêt. Je passe devant la fenêtre de la chambre et je vois qu’un type était en train de forcer la portière de ma voiture. Alors là, mon sang n’a fait qu’un tour. J’ai poussé une armoire jusqu’à la fenêtre et je lui ai fait tomber sur la tête. Seulement, Saint Pierre, dans l’effort, mon cœur a lâché.

Le deuxième dit :
– Moi, je venais de m’apercevoir que, depuis cinq minutes, j’essayais d’ouvrir la portière d’une voiture qui n’était pas la mienne quand une armoire m’est arrivée sur la tête.

Le troisième homme intervient alors :
– Eh bien, moi, je n’ai rien compris du tout. J’étais dans une armoire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.