Le marchand de journal et l’escroquerie

Un marchand d’un journal local dans la rue :
« L’escroquerie du siècle ! 300 personnes dans notre seule ville ! » Un client s’approche, achète un exemplaire et, arrive, à son arrêt de bus commence à lire : ce sont de vieux numéros ! Il retourne vers le vendeur, furieux, mais tandis qu’il s’approche, il entend :

« L’escroquerie du siècle ! 301 personnes dans notre seule ville ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.