Le magasin d’animaux juif et le fakir


C’est un juif qui vient d’ouvrir un petit magasin et il vend toutes sortes d’animaux. Un jour, un fakir pousse la porte et lui demande :
– Bonjour monsieur ! Voilà, j’ai besoin d’acheter deux serpents pour mon spectacle !
– J’ai ce qu’il vous faut ! Tenez, j’ai celui-ci à 250 euros et celui-là qui fait 500 !
– Mais je ne comprends pas, pourquoi cette différence de prix ? Ils sont rigoureusement identiques !
– Ah non, non ! Le premier c’est un serpent à lunettes, et le deuxième a des verres de contact !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.