Le labour du golf


Terminant, enfin, un parcours de golf qui s’est révélé minable, un golfeur se tourne vers son caddie et lui dit d’un air dépité :
– J’aurai remué ciel et terre pour passer sous les cent points sur ce parcours…

Et le caddie de répondre :
– Ben alors, il n’y a plus qu’à essayer le ciel, parce que vous avez déjà remué quasiment toute la terre ici…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.