Le français et le chinois au cimetière


C’est la Toussaint. Dans un cimetière du 13ème arrondissement à Paris, un homme apporte des fleurs pour la tombe de ses parents. Sur la tombe d’à côté, un chinois est en train de répandre du riz sur la pierre tombale de ses parents à lui. Le français lui demande :
« Et vous pensez qu’un jour ils pourront manger votre riz ? »

Le chinois lui rétorque :
« Bien sûr ! Le même jour qu’ils pourront sentir vos fleurs. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.