Le désespoir féminin du petit commerçant


Un petit commerçant soupire, en voyant sa femme rentrer, les bras chargés, d’une tournée dans les magasins.
– D’autres clientes dépensières comme toi, ça doit exister ! Alors pourquoi est-ce que je n’en vois jamais dans ma boutique ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.