Le dernier vœu de l’Américain


Victime du mal de mer, un Américain, qui vient de New-York en Europe par bateau, dit à sa femme, entre deux hoquets :
– Je vais mourir… Mon testament est déposé chez le notaire. Je te lègue tout ce que je possède. Mais, par pitié, respecte mon dernier vœu : fais-moi enterrer en Europe. Mort ou vivant, je ne supporterai pas une seconde fois une telle traversée !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.