Le délinquant à la campagne


Un « jeune des cités » déjà jugé irrécupérable par la police est finalement expédié par ses parents chez un grand-oncle, agriculteur en Sologne.

Le premier jour, le grand-oncle lui montre les trucs basiques comme la basse-cour avec les poulets et les canards, mais aussi les vaches, la truie, etc…

Mais dès le deuxième jour, il apparaît évident que le neveu des villes se languit de sa cité… L’oncle n’étant pas né de la dernière pluie, il trouve très vite le moyen d’intéresser le jeune citadin :
– Dis donc fiston, qu’est-ce que tu dirais de prendre un fusil, d’emmener les chiens et d’aller tirer quelques cartouches ?

Le gamin enthousiaste et armé s’en va alors sur le chemin avec les chiens sur ses traces.

Quelques heures plus tard, il est de retour. Son grand tonton l’interroge :
– Alors, ça t’a plu ?
– Ouais, super ! Il te reste d’autres chiens ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.