Le chien et le facteur

Un nouveau facteur hésite à pénétrer dans le jardin d’un pavillon de banlieue, défendu par un effrayant bouledogue.
– Ne craignez rien, lui lance la propriétaire de l’animal : je l’ai fait castrer.
– Mais, fait le jeune facteur, la seule chose dont j’aie peur, c’est d’être mordu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.