Le boucher malhonnête

– Je me demande, dit à son époux, une dame qui vient de faire ses courses, si notre boucher est vraiment honnête.
– Pourquoi te poses-tu cette question ? – Au moment où il s’apprêtait à peser mon rôti de veau, il a fait tomber son crayon à bille sur le plateau de la balance. Et, d’un coup, l’aiguille est passée de 1,300kg à 1,700kg.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.