Le 69 des vieux clodos

Ça se passe de nos jours, un très très vieux clodo marche dans un chemin de campagne accompagné par un nuage de mouches qui ne se trompent pas sur l’état de propreté du gars.

Le très très vieux clodo discerne soudain, venant à sa rencontre, une silhouette vaguement féminine, elle aussi environnée d’un nuage de mouches…

Le clodo :
– Nom de Dieu, cette silhouette, cette démarche, cette odeur, C’est GERMAINE ! En face, Germaine la clodo ne se souvient pas :
– D’où tu me connais tête de mort ?

Le clodo :
– Tu te souviens pas de moi ? Jules ? Jules Dugenou ? Paris 1909 ?

Et là ça lui revient à la Germaine :
– Oh Jules ça fait combien de temps !!!
et là ni une ni deux, le Jules lui répond en lui roulant la vieille pelle de la mort :
– Oh Germaine, ça fait bien 75 ans !

Germaine :
-75 ans ! Tu n’as pas changé le Jules !

Jules :
– Toi non plus Germaine. Dis… Tu te rappelle comment on nous appelait à l’époque ? Monsieur et Madame 69 ! C’était notre spécialité… Si on s’en refaisait un petit vite fait, histoire de fêter nos retrouvailles ? mmmh ?

Germaine :
– Oh Jules, tu me fais rougir… Mais soit, allons dans ce champ, ça nous rappellera le bon vieux temps.
et Germaine l’emmène dans le champ de blé où tous les deux refont connaissance.

Cependant, tout à son affaire sur la Germaine, le Jules lance des « Quelle honte… » et des « C’est horrible… ».

La Germaine est interloquée :
– Je pourrai savoir pourquoi tu dis « Quelle honte » et « C’est horrible » ? Tu faisais pas autant le dégoûté dans le temps !

Le Jules lui répond :
– C’est rien, je pensais juste au TITANIC… C’est terrible…

La Germaine s’interroge :
– Quand tu auras 5 minutes, tu m’expliqueras le rapport entre ce qu’on est en train de faire et le TITANIC…

Le Jules :
– Aucun… Je lisais juste le morceau de journal que tu as de collé sur le cul : LE TITANIC A COULE ! L’orchestre a joué « Plus près de toi mon Dieu ».

La Germaine :
– Ca nous rajeunit pas…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.