La villa humide


C’est deux Marseillais qui discutent et il y en un qui dit à l’autre :
– Tu ne voudrais pas me racheter ma villa ?
– Ah ça non, je ne vais pas te racheter ta villa, elle est humide.
– Justement, je te la vends deux cent euros le litre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.