La vie selon Tapie

Les perles : la justice

« Dans la vie, c’est comme au cirque. Il y a les balayeurs et les équilibristes. Si le balayeur fait tomber l’équilibriste, il n’y a plus de cirque », déclare Bernard Tapie, président de l’OM, devant les policiers de la Brigade financière venus lui demander quelques explications sur les irrégularités relevées dans la gestion du club de foot marseillais. Forte pensée de veine tapiste, que l’on traduira de manière plus abrupte, mais plus compréhensible, par : « Lâchez-moi les baskets ! J’ai le pouvoir de vous briser ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.