La tragédie de Saddam Hussein


Saddam Hussein visite une école.

Dans une classe, il demande aux jeunes élèves un exemple de TRAGÉDIE ?

Un garçon lève le doigt :
– Si mon meilleur ami se fait écraser par une voiture en traversant la rue, ce serait une tragédie. Et Saddam de répliquer :
– Non … ce serait un ACCIDENT.

A son tour, une fillette lève la main :
– Si un autobus, transportant cinquante enfants, tombait dans un ravin en tuant tout le monde … ce serait une tragédie.
– Là encore, je dit non : ce serait juste une GRANDE PERTE. Ce que je demande, c’est un exemple de tragédie … »

Enfin, un garçonnet, d’une voix timide :
– Si un avion transportant le Colonel Kadhafi et Saddam Hussein explosait en vol sous l’effet d’une bombe, ce serait une tragédie.
– Très bien … et pourquoi me dis-tu que ce serait une tragédie ?

Le môme de répondre :
– Eh Bien, d’une part, à cause de la bombe, ce ne serait pas un accident, et en plus, ce ne serait pas non plus une grande perte !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.