Le chaud et froid

Les perles : les journalistes

« Lorsqu’il ouvrit la porte, une épaisse fumée et une chaleur insupportable lui glacèrent le sang. »

(Le républicain Lorrain, 5 mai 1978)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.