La symphonie mâchée


– Comment avez-vous pu trouver ces sonorités étranges qui font de votre symphonie un tel chef-d’œuvre ?
– Par hasard. Un jour où je composais en jouant de la flûte, je ne m’étais pas aperçu que j’avais oublié de poser mon chewing-gum.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.