La statistique routière


La passagère d’une automobile s’adresse au gendarme, chargé de dresser une statistique routière : – Ne comptez pas notre voiture, dit-elle. Nous allons revenir sur nos pas dans un instant, dès que ma tête de mule de mari aura admis qu’il s’est trompé de route.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.