La serveuse mariée au fils du notaire


Une ancienne serveuse de restaurant dit au fils du notaire qui vient de l’épouser le matin même :
– Qu’est-ce que j’apprends ? Que vous avez engagé un pari de 150 euros avec le pharmacien en donnant ma virginité à six contre un. Mais, enfin, mon pauvre ami, si vous commencez à jeter ainsi l’argent par les fenêtres, nous serons ruinés dans six mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.