La prière de l’âne

Tous les jours, un paysan se rend à dos d’âne dans son champ situé de l’autre côté de la rivière. Un matin, l’animal s’arrête au beau milieu du cours d’eau. Le paysan a beau jurer, la bête ne bouge pas d’un pouce… De la rive, une lavandière lui crie :
– Au lieu de blasphémer, tu devrais plutôt réciter un Notre Père !
– C’est ça ! Dire une prière ! Et qu’est-ce que je fais si mon âne s’agenouille ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.