La pauvre normalité


Trois jeunes garçons racontent la venue de leur petit frère. Un des garçons commence :
– Moi, ma maman a laissé la fenêtre ouverte et quand les cigognes sont passées, elle a trouvé mon petit frère enveloppé dans un linge.
– Moi, poursuit un autre garçon, ma maman a été dans le jardin et a trouvé dans un chou mon petit frère.

Puis le dernier garçon, un peu triste, dit d’une petite voix :
– Nous, comme nous sommes pauvres, mon petit frère, c’est ma maman qui l’a fait toute seule.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.