La mort théâtrale


Dans un sombre drame, le héros découvrant l’infidélité de son épouse doit abattre celle-ci d’un coup de revolver. Lors d’une représentation, au moment fatidique, l’arme s’enraye. Le public commence à se tordre de rire. C’est alors que l’actrice jouant le rôle de la femme volage sauve la situation. Elle se jette par terre en criant :
– Je meurs quand même, tuée par le remord !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.