La mère supérieure d’humeur massacrante


C’est le début de la matinée dans le couvent. Deux religieuses se dirigent vers le réfectoire pour prendre le petit déjeuner. Sur le chemin, elles croisent la Mère Supérieure qui semble d’une humeur massacrante… Les deux soeurs lui disent bonjour, et la Mère Supérieure ne répond qu’un grognement ! Une des soeurs dit alors à l’autre :
– Ho ho, notre mère supérieure a du se lever du mauvais côté du lit ce matin.

L’autre répond :
– On doit plutôt dire « La mère supérieure s’est levée du pied gauche » non ?

Et la première répond :
– Peut-être qu’elle s’est levée du pied gauche… mais elle s’est quand même trompée de côté de lit parce qu’elle a mis les chaussures du Père Barnabé !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.