La manie du ‘ware’


Les Anglo-saxons sont très forts sur la terminologie du « ware » en informatique ( shareware, software, freeware, hardware, etc… Mais les Belges ? Eux aussi à Bruxelles ont leurs programmes et ne sont pas peu fiers d’en exposer la gamme ( avec l’accent bruxellois bien sûr) :

1 ) Comment dit-on en bruxellois un serveur en réseau : un abreuvware.

2 ) Un logiciel très compliqué : assomware.

3 ) La procédure de sortie d’un logiciel : aurevware.

4 ) Le logiciel de nettoyage du disque dur : baignware.

5 ) Le réseau local d’une entreprise : coulware.

6 ) La poubelle de windows : depotware.

7 ) Le logiciel filtrant les données inutiles : egoutware.

8 ) Un logiciel de compression des données : entonware.

9 ) Le logiciel de vote électronique : isolware.

10 ) Un logiciel de copie : mirware.

11 ) Un logiciel antivirus : mouchware.

12 ) Un logiciel de préparation de discours : oratware.

13 ) Un logiciel pour documents en attente : purgatware.

14 ) Un logiciel d’observation : promontware.

15 ) Un logiciel de démonstration : promouvware.

16 ) Une salle informatique pas climatisée : rotisware.

17 ) Un logiciel de merde : suppositware.

18 ) Un logiciel de classement : tirware.

19 ) Une réunion des directrices de l’informatique : tupperware.

20 ) Un logiciel de demande d’augmentation de salaire : vatfairvware.

Une blague pas vraiment supware
La manie du ‘ware’

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.