La galanterie du vendeur de voiture

Un vendeur de voitures était en train de faire l’article d’une Austin mini à une à une femme dont l’embonpoint marqué ne pouvait passer inaperçu. Ayant terminé ses dithyrambes sur ce modèle de voiture, il conclue comme il le fait toujours avec sa question classique au client qui se tâte encore un peu :
« Et maintenant, qu’est-ce que vous voudriez pour prendre place à l’intérieur de ce petit bijou ? »

Et la femme, regardant l’habitacle de la voiture lui répond :
« Probablement un levier. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.