La fuite des bandits

Revolver au poing, deux bandits sortent de la banque dont ils se sont fait remettre le contenu du coffre. Un complice les attend à la porte : – Je n’ai pas réussi, leur dit-il, à voler une Mercedes pour assurer notre fuite. Mais, en menaçant des gamins, je les ai obligés à me laisser leurs deux planches à roulettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.