La fraîcheur des œufs

C’est un retraité de 65 ans, qui fait son marché et qui s’arrête devant un l’étal d’un petit fermier qui vend des œufs :
« Y sont-y frais vos œufs ? »
Qu’y demande le retraité. Le fermier lui répond :
« Ah ben ça pour sûr qu’y sont frais. En tout cas, y sont toujours plus frais qu’les votres ! »
(Et il part d’un grand éclat de rire)

Alors le retraité reprend la balle au bond et dit :
« Ça m’étonnerait, parce que les miens étaient encore au cul d’une poule y a pas une heure ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.