La folie du volant

Le directeur d’un hôpital psychiatrique fait visiter l’établissement à un journaliste :
– Ici, dit-il, c’est la salle des obsédés de l’automobile.
– Je ne vois personne !
– Ils sont tous sous leur lit. Ils réparent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.