La femme trop dépensière

Un type se plaint à un ami que sa femme est très dépensière.
– Le matin, elle me dit : « Donne-moi de l’argent ! ». Le soir, elle me dit : « Donne-moi de l’argent ! ». Le lendemain, à peine levée, elle me dit : « Donne-moi de l’argent ! ». Mais mon vieux, crois-moi, c’est un supplice, cette manie de dire : « Donne-moi de l’argent ! »
– Et tu lui en donnes ?
– Non, jamais !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.